loisirs-et-tourisme

Les choses à faire sur le bassin d’Arcachon

En Gironde se trouve l’une des biodiversités européennes les plus en-vogue. En effet, le bassin d’Arcachon offre aux voyageurs une myriade d’activités mais également, un paysage à couper le souffle. Avec une superficie qui atteint les 155 km2 durant la marée haute, il dispose d’un écosystème unique. D’ailleurs, cette mer intérieure a conquis le titre de parc naturel marin, depuis 2014. En détail donc, qu’est-ce que les étrangers peuvent y apprécier ?

Les incontournables du bassin d’Arcachon

Un panorama rare du continent de l’Europe, le bassin d’Arcachon se trouve au sud-ouest du pays français, aux large du littoral Atlantique. Les voyageurs ne se lasseront pas de la beauté édénique de ce lieu. Qui plus est, la lagune a conquis bon nombre de visiteurs, jusqu’à connaître un réaménagement pour la magnifier.

A cela, les Cabanes Tchanquées. Ces jolies cabanes de l’île aux oiseaux semblent flotter, lorsque le niveau de l’eau grimpe suffisamment. Pour les atteindre, une escapade en bateau est indispensable. Les amateurs de sports nautiques pourront en outre, s’y rendre en kayak ou semblablement. Passer surtout par la région de la lagune sans visiter les lieux ostréicoles seraient une erreur. En effet, ces villages portuaires aux milles couleurs recèlent un bon nombre de surprises. A vélo ou en sortie pédestre, vous vous étonnerez du charme simpliste de ces endroits. 

Des destinations touristiques épiques

La dune de Pilat rappelle un tableau du bout du monde : des collines sableuses avec des eaux brillantes à l’horizon tandis que de l’autre côté, de la verdure forestière. A contrario, les voyageurs devront opter pour le Cap Ferret, avec son phare blanc à la pointe rouge.

De ses 53m de hauteur, vous bénéficierez d’un point de vue époustouflant, soit à 360° de tout le meilleur du bassin d’Arcachon. Néanmoins, attendez-vous à devoir grimper les 258 marches nécessaires. Enfin, n’oubliez pas  votre panier en osier pour rapporter des merveilles du coin d’Arcachon. Avec ses marchés où seuls des produits frais sont sur les tables, les gourmands et les artistes culinaires en seront inspirés.     

Des parcs et des réserves naturelles

S’éloignant un peu du bleu de la mer, il y a la réserve naturelle et nationale des Prés Salés. Ces couleurs tantôt ocres tantôt vertes que font la flore et la faune de cette savane semblent surnaturelle. Pour profiter de chaque détail, munissez-vous de bonnes paires de jumelles. S’en suivant, la réserve naturelle du Banc d’Arguin, ce paysage de dunes qui prennent des formes différentes selon les envies du temps.

Pour se dorer au soleil, ce banc de sable promet aussi un moment de farniente. En outre, la lagune est un point essentiel du périple annuel des oiseaux migrateurs. La réserve ornithologique du Teich, à savoir, offre leur hospitalité à près de 300 000 oiseaux.

L’occasion d’un séjour à cette lagune sera de goûter aux fruits de mer de la région, tout en flânant chez le quotidien des ostréiculteurs. Sans compter les baignades et les sorties en pleine nature.

Quitter la version mobile